10e Conférence des Ministres du CPCO - Abuja, Nigéria

M. Séraphin Dédi Nadjè, S. G. du CPCO, donnant son discours à la 10e Conférence des Ministres en Déc. 2017 - Copyright: Secrétariat CPCO
M. Séraphin Dédi Nadjè, S. G. du CPCO, donnant son discours à la 10e Conférence des Ministres en Déc 2017 - Copyright: Secrétariat CPCO

Le Comité des Pêches du Centre-Ouest du Golfe de Guinée (CPCO), avec le soutien du Ministère de l'agriculture et du développement rural de la République fédérale du Nigéria, a organisé avec succès la Conférence annuelle des Ministres le 15 décembre 2017 à Abuja au Nigéria. Il a réuni des participants  représentant les États membres du CPCO, des institutions internationales et régionales, des projets régionaux, des partenaires, des ONG, le secteur privé ainsi que des consultants et des personnes ressources spécialisées dans les pêches et l'aquaculture.

La conférence a été précédée de trois jours de session de travail du Comité consultatif et de Coordination(CCC) qui a passé en revue les activités du Comité au cours de l'année 2017, a proposé les principaux domaines d'activité à améliorer et des recommandations pour une gestion durable des ressources halieutiques régionales.

Dans sa déclaration d'ouverture, le Secrétaire Général du CPCO, M. Séraphin Dédi Nadjè, a souhaité la bienvenue à tous les participants et a partagé les résultats des activités menées en 2017, qui comprenaient «le renforcement des outils de gestion du Secrétariat, le renforcement de la collecte systématique des données de pêche, la promotion du commerce informel et intra-régional de poissons et la collecte d'informations sur les produits des pêcheries et l'engagement de nouveaux partenaires tels que l'Union européenne pour soutenir le renforcement institutionnel de l'organisation et la lutte contre la pêche INN dans notre sous-région.

Il a davantage fait remarquer que le thème de la conférence "Investir pour la croissance et la durabilité dans les pêcheries en Afrique de l'Ouest" était de rappeler "l'énorme potentiel offert par nos côtes et l'espace maritime ne sont malheureusement pas suffisamment exploités, pour contribuer de manière significative au développement socio-économique du continent et de notre sous-région en particulier. Des initiatives telles que la "Croissance Bleue" promue par la FAO deviennent une opportunité à saisir pour le développement de politiques cohérentes de développement du secteur de la pêche et pour leur mise en œuvre réussie.

Le Président du Comité pour l'année 2017, le Ministre James K Kollie du Libéria dans son discours a déclaré qu'il était «important que nous continuions tous à garder à l'esprit que le poisson n'est pas seulement une source de protéines animales pour plus de 375 millions de personnes de l'Afrique de l'Ouest; Le poisson est également une ressource économique viable qui fournit des emplois et des moyens de subsistance à plus de 100 millions de personnes en Afrique de l'Ouest. Il est nécessaire de prendre la gestion de nos ressources halieutiques très au sérieux. "

Son Excellence le Prof. Yemi Osinbajo, le  Vice-Président de la République Fédérale du Nigéria, a assisté à la Conférence et a félicité le CPCO à l'occasion de son dixième anniversaire. Dans son allocution d'ouverture, il a rappelé aux participants les objectifs de l'organisme régional de renforcer la coopération sous-régionale dans les opérations de gestion, de suivi, de surveillance et application de la pêche et de développer les capacités des petits pêcheurs dans les pays membres. Prenant le cas du Nigéria comme exemple de la transformation de l'agriculture en Afrique, il a déclaré: «Je suis heureux de constater que nos efforts pour réduire les importations de poissons et augmenter la production locale de poissons, en encourageant le secteur privé à investir dans l'aquaculture, donnent des résultats positifs. Notre production de poisson domestique au cours des deux dernières années est passée de 450 000 à 1,1 million de tonnes métriques », a-t-il partagé.

Il a ensuite commenté le thème de la conférence «Investir pour la croissance et la durabilité des pêcheries en Afrique de l'Ouest» en attirant l'attention sur la possibilité d'investir dans le secteur de la pêche et d'améliorer la contribution des pêcheries à la sécurité alimentaire, la nutrition et le developpement de la sous-Région. Il a conclu en invitant tous les participants à soutenir le CPCO dans l'accomplissement de son mandat.

Le professeur Yemi Osinbajo, Vice-Président du Nigéria, et le Ministre d'Etat en charge de la Pêche
 
Des représentants de plusieurs institutions internationales et régionales telles que l'UA, la CEDEAO, la FAO, la Banque mondiale, l'UE, World Fish, ATLAFCO et le PRCM ont tous participé à la Contérence et ont réaffirmé leur engagement à travailler avec le CPCO pour soutenir le développement  des  pêcheries durables dans la sous-région.

Secrétariat du CPCO

Imprimer   E-mail