Nigéria: Première réunion du Comité de Pilotage du Projet PESCAO de la CEDEAO

Group photo of ECOWAS PESCAO First Steering Committee Meeting
Dans le cadre de la mise en œuvre du programme PESCAO et du démarrage des activités de la composante 1 - Améliorer la gouvernance régionales des pêches, la première réunion du comité de pilotage du programme « Amélioration régionale de la gouvernance des pêches en Afrique de l'Ouest » (PESCAO), initié par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s'est tenue à Abuja, au Nigeria, du 7 au 8 novembre 2018.

Le comité de pilotage est l'organe de décision et une plate-forme pour les dialogues politique sur les questions relatives à la pêche et à l'aquaculture en Afrique de l'Ouest. Les membres et les observateurs du comité ont travaillé à l’examen et à la validation du plan de travail et budget annuel ; l'identification des synergies et activités communes à mettre en œuvre conjointement avec d’autres partenaires travaillant dans les mêmes domaines ; et la suggestion d'un mécanisme de coordination des différentes composantes du PESCAO.

« La première réunion du comité de pilotage du PESCAO a été une bonne opportunité pour lancer le mécanisme de coordination du programme et le CPCO a également pu partager son plan de travail et ses activités mises en œuvre jusqu'à présent », a déclaré le secrétaire général du CPCO, M. Séraphin Dedi.

L'absence d’une stratégie pour définir une politique régionale dans le secteur de la pêche en Afrique de l'Ouest a conduit à une absence de coordination des interventions des donateurs sous forme de projets et de programmes, sans cohérence et sans ancrage institutionnel solide. Consciente de ces problèmes, la CEDEAO a sollicité l'assistance technique de l'Union européenne (UE) dans le cadre du programme PESCAO afin de travailler à l'amélioration significative de la gouvernance des pêches et de l'aquaculture dans la région.

«Les pays de la CEDEAO doivent améliorer de manière significative leur capacité à contrôler et à punir la pêche illégale dans leurs eaux territoriales. L’application insuffisante des lois en matière de pêche entraîne une exploitation continue et irrationnelle de cette ressource ’’, a déclaré le Dr SY Traore, directeur de l’Agriculture et du Développement rural à la CEDEAO.

Le programme PESCAO est financé par l'Union européenne pour la CEDEAO (EDF / 2018 / 397-877) et les bénéficiaires sont les pays de la CEDEAO et la Mauritanie. Il s'inscrit résolument dans la mission de la CEDEAO, en particulier dans sa Vision 2020, qui met l'accent sur une coopération et une intégration économique efficace, y compris une politique résolue et concertée d'autosuffisance alimentaire ".

Traduit par Kpadonou Ostane
&
Revue par NYONHOE Djatougbé Yolande

Imprimer   E-mail