Les instruments institutionnels du CPCO sur les dispositions finales de la quatrième partie, article 17, stipule que “le comité coopère avec les organisations intergouvernementales et les institutions actives dans le secteur de la pêche, afin de contribuer aux travaux et aux objectifs futurs du comité”. Cela a entraîné la création de deux groupes de travail: le Groupe de Travail de l’Afrique de l’Ouest (GTAO) et le Groupe de Statistique et de Recherche (GSR).

Les deux groupes réunissent les six pays membres du CPCO- Bénin, Côte d’Ivoire, Ghana, Libéria, Nigéria et Togo – afin de lutter contre la pêche illicite et la criminalité liée à la pêche, et de faciliter l’information et les données adéquates pour le dernier. Le groupe de travail et le GSR sont animés par le Secrétariat du Comité et assistés par des partenaires techniques et financiers spécialisés dans le domaine.